Voici dix grandes tendances en matière d’automatisation e-Achats et de contrôle des dépenses observées concrètement au sein de la communauté des acheteurs.

1) L’automatisation des achats est définitivement une tendance de fond appelée à durer. Les acheteurs expérimentés vont formaliser leur savoir et le démocratiser pour permettre à l’organisation toute entière de capitaliser dessus.

2) Les processus d’approvisionnement seront traités sur l’ensemble du cycle d’activité, afin de contrôler au mieux les dépenses globales, grâce à des solutions e-Achats permettant le sourcing et l’approvisionnement.

3) Une collaboration accrue avec les fournisseurs sera développée dans le cadre d’une relation gagnant-gagnant : mieux les fournisseurs sont connus, plus leur activité est renseignée et détaillée, meilleur sera le flux e-achat.

4) L’acte d’e-Achat sera facilité via des portails conviviaux dans le Cloud.

5) Des solutions e-Achats permettront une optimisation des coûts : plus besoin de coûteuses licences ni de déploiements ou d’installations sur sites.

6) Le développement du modèle SaaS (« le logiciel en tant que service ») participe à la digitalisation des processus achats, au sourcing, au zéro papier, au suivi de catégories d’achats … bref à élargir le spectre des fonctionnalités achats.

7) Le responsable achats doit penser stratégie et tactique : traiter une seule problématique achats après l’autre et pas toutes en même temps car il n’existe pas de recette magique pour influencer le contrôle des dépenses !

8) La prise en compte du coût de l’informatique sur étagère à mettre en regard des solutions e-Achats intégrées avec règlement à la demande. Combien de solutions restent inutilisées car surdimensionnées par rapport à l’utilisation réelle au quotidien dans l’entreprise ?

9) Être conscient des limites de l’e-Achat en self service … qui est risqué si les collaborateurs n’utilisent pas les tarifs négociés. N’oublions pas que la maîtrise des dépenses doit être le but ultime !

10) Prendre en compte la valeur de l’intégration d’une solution e-Achat dans un Système d’Information : celle-ci doit contribuer à un processus de contrôle des dépenses global au niveau de toute l’entreprise !

Share This