définition e-achats

Nous vous proposons trois façons originales d’expliquer l’e-Achats selon des degrés de maturité croissants.

À un enfant de 8 ans :

Un e-acheteur, c’est quelqu’un qui se sert d’un ordinateur pour acheter ce dont il a besoin pour travailler.

Durant une conversation éclair (un « elevator pitch », littéralement « discours d’ascenseur ») :

  • Jusqu’au 5ème étage : l’e-achat, c’est donner une solution informatique au service achats pour qu’ils puissent acheter les produits/services nécessaires à la bonne marche de l’entreprise.
  • Jusqu’au 20ème étage : la dite solution doit permettre de naviguer dans des catalogues, de faire des choix, de remplir un panier puis de lancer un processus de validation des commandes, des factures et afin de régler le fournisseur.

À un nouveau fournisseur, mentionner les quatre fonctionnalités suivantes :

  • Expliquer que les grosses organisations achètent de multiples produits via de multiples sources, ce qui engendre des coûts cachés faute de stratégies achats adéquates.
  • L’utilisation de e-Catalogues dits « punchOut » avec des tarifs négociés ou bien de catalogues hébergés permet d’optimiser le processus achats.
  • La mise en œuvre d’un portail e-Achat donne la possibilité aux clients internes de gérer un panier, de suivre leurs achats de façon transparente et de réduire les erreurs.
  • La facturation électronique simplifie la conversion d’une demande d’achat et la gestion des délais de livraison.
Share This