transformation digitale achats

La digitalisation n’est qu’un outil devant être au service d’une stratégie. L’offre est large mais seulement 32% des directions achats ont mis en œuvre une stratégie achats digitale selon une étude du Hackett Group en 2017. La digitalisation, ce n’est pas l’automatisation de processus datés, c’est (aussi) apporter de la valeur et de la croissance à l’entreprise. C’est aussi la raison pour laquelle il faut penser la stratégie en tant que plateforme e-achats complète (aussi appelée Source-to-Pay) et de simplification de l’expérience utilisateur.

 

Les achats dans le virage du numérique

En théorie, les achats n’ont pas beaucoup changé, mais le monde dans lequel ils évoluent se focalise désormais sur les réponses à des attentes spécifiques, le service aux acteurs en présence et le recrutement de nouveaux talents entre autres. Selon Olivier Audino : « les entreprises qui réussissent sont celles qui se servent de l’amélioration continue, qui expérimentent sans relâche, qui pratiquent les itérations de produits, qui sont centrées sur l’utilisateur final et qui co-construisent des solutions adaptées« .

digitalisation achats

La définition d’une transformation digitale des achats réussie est un mix de personnes, de processus et de technologies qui va bien au-delà des solutions informatiques. Une plateforme e-achats doit donc permettre de créer de la valeur à partir des données récoltées.

Les 5 principaux avantages d’une plateforme e-achats sont :

  1. Affecter les ressources achats à des tâches à plus forte valeur ajoutée
  2. Tirer pleinement parti de la technologie digitale
  3. Générer des outils de décision stratégique
  4. Apporter des services innovants aux décisionnaires
  5. Enrichir les compétences du département Achats

D’autre part, une plateforme e-achats permet de mettre en œuvre une vraie stratégie de relation fournisseur car elle génère :

  • Une compréhension mutuelle et approfondie des deux parties
  • Un focus sur le service
  • Une création de valeur

Les secrets ? L’adhésion des équipes et des fournisseurs, qui permet de fluidifier les processus. La rapidité et la facilité d’accès. Les modèles ? Amazon et Google.

transformation numérique achats

Les technologies au service de la refonte des processus achats

Il est trop facile de blâmer la technologie alors que les processus sont complexes et fastidieux dès le départ. Il est donc vital que l’acte d’achat se simplifie pour dynamiser l’expérience utilisateur. Quelques exemples d’expériences utilisateurs novatrices :

  • Le « zéro contact » initié par Amazon Go devrait inspirer les professionnels de la supply chain car l’acte de commande est simplifié au maximum !
  • Les assistants d’achats modernisent le transactionnel et créent de la personnalisation
  • La blockchain : permet de réduire les coûts des transactions en éliminant les intermédiaires. Des « smart contracts » facilitent la mise en œuvre des transactions, qui nécessitent une confiance entre : le Fournisseur et le client, les Achats et autres départements, les Ventes et autres départements.
  • Les réunions commerciales (business reviews) permettent de bien cerner les décisionnaires tant du côté du fournisseur que des clients
  • La gestion des talents : doit permettre à l’entreprise d’affecter – en théorie – les compétences nécessaires à chaque situation. Dans les faits, la technologie est une belle opportunité pour former l’équipe achats et sourcer des ressources externes.